FACE AUX RECENTS CRIMES DE L’INTEGRISME EN FRANCE

    NOUS ANCIENS PRISONNIERS POLITIQUES CHILIENS en France

    FACE AUX RECENTS CRIMES DE L’INTEGRISME EN FRANCE

    Nous, anciens prisonniers politiques sous la dictature militaire chilienne, déclarons notre horreur face à la barbarie criminelle dont l’intégrisme est capable.

    Aujourd’hui il s’agit de l’extrémisme djihadiste, comme hier en a été capable l’intégrisme juif dans les territoires occupés (massacre des Musulmans au Tombeau des Patriarches à Hébron) et comme l’histoire nous montre l’extrémiste catholique de la St Barthélemy…

    La liste est longue mais aucun de ces crimes ne saurait se justifier. Si autrefois nous avons été poursuivis, emprisonnés et soumis aux tourments par nos geôliers c’est parce que nous défendions l’idée d’une société plus juste et plus égalitaire où la liberté de presse et la laïcité, parmi bien d’autres garanties démocratiques, occupaient une place essentielle.

    La dénonciation des crimes commis par les intégrismes, quels que soient leurs origines et leurs dieux, constitue pour nous un socle auquel nous ne saurions appliquer ni relativisme ni une quelconque géométrie variable. Les intégrismes et les crimes commis en leur nom sont antinomiques avec notre histoire et avec les idéaux pour lesquels nous avons risqué nos vies. Il nous semble normal et même souhaitable que le refus de ces actes criminels soit partagé par la plus vaste coalition citoyenne.

    Ce qui nous sépare des tenants du pouvoir continuera à nous séparer, mais face à cette barbarie nous reconnaissons le DROIT et le DEVOIR de TOUS et de TOUTES à une place dans ce combat. Dans la défense des libertés contre les dogmes pseudo religieux, dans la lutte contre l’obscurantisme qui veut nous imposer une vision unique de l’humanité. Dans la bataille acharnée pour la LAÏCITE et la liberté d’opinion, tout le monde doit avoir sa part.

    Nous, anciens exilés politiques, nous n’avons pas oubliés que « Charlie hebdo » ainsi que d’autres médias progressistes français nous ont soutenus et appuyés dans les moments les plus difficiles. Nous, anciens prisonniers politiques d’une dictature criminelle qui a violé gravement les droits de l’Homme pour imposer à sang et à feu une vision unique, celle de la société de marché et qui a appliqué le dogme néolibéral comme modèle économique absolu, nous ne transigerons jamais avec aucun type de fondamentalisme d’où qu’il vienne.

    POUR LA LIBERTÉ, POUR LA LAICITE, L’ÉGALITÉ ET LA JUSTICE SOCIALE ! COMBATTRE TOUS LES OBSCURANTISMES ET LES DOGMES !

    ASSOCIATION D’EX PRISONNIERS POLITIQUES CHILIENS - FRANCE Janvier 2015


Imprimer Article en PDF Recommander à un ami
Commémoration du 44° anniversaire de la Mort de Salvador Allende
Cantos Cautivos
Angel PARRA nous a quitté
Attentat du 13 novembre
Le FASIC a aujourd’hui 40 ans