Villa Grimaldi

    Villa Grimaldi, situé dans la Commune de Pañalolén, à Santiago du Chili, fut durant le régime militaire un centre de détention, de torture et d’éxécution.

    Des 4500 personnes qui sont passées dans cette enceinte entre 1973 et 1978, 226 sont à ce jour "détenues-disparues".

    Après avoir été un symbole de cruauté, répression et violence, l’endroit est devenu, grâce à l’action citoyenne et à la gestion du gouvernement chilien, le PARC POUR LA PAIX : mémorial historique, centre de réflexion, lieu de rencontre et symbole de la paix, de la justice et de la défense et promotion des Droits de l’Homme.

    En Avril 2004, le Parc pour la Paix Villa Grimaldi a été déclaré Monument Historique par le Ministre de l’Education.

    Voir le site officiel

    Regarder des Videos

    Ce qu’en dit Wikipedia

    Un article de Jean Louis Déotte


"Mi vida con Carlos" de Germán BERGER-HERTZ
Aspects de l’histoire de la Démocratie Chrétienne chilienne De ses origines au coup d’Etat
Javier Rebolledo, le premier journaliste à affronter la justice pour publier sur les crimes de la dictature.
Déclaration suite à la libération de FUJIMORI
Commémoration du 44° anniversaire de la Mort de Salvador Allende