Attentat du 13 novembre

    Nos plus tristes condoléances

    L’Association d’Ex Prisonniers Politiques Chiliens - France a l’immense peine d’informer à ses membres, à la communauté chilienne en France, ainsi qu’à l’ensemble de l’opinion publique de la mort de trois compatriotes assassinés lâchement ce vendredi 13 par les tenants de l’intolérance et de la barbarie.

    Il s’agit de notre camarade Patricia San Martin (61 ans), de sa fille Elsa Delplace (35 ans) et du musicien Luis Felipe Zschoche Valle (33 ans).

    Patricia San Martin faisait partie de cette nombreuse population chilienne vivant en France, ayant échappé aux persécutions et aux crimes de la dictature Pinochet. Il y a quarante ans elle a réussi à se mettre à l’abri de la terreur d’Etat pour succomber finalement, vendredi dernier, sous les balles de la terreur intégriste.

    L’Association d’Ex Prisonniers Politiques Chiliens - France reconnaît en Patricia San Martin, en sa fille Elsa et en Luis Zschoche trois victimes de la violence aveugle dont la dictature civique-militaire chilienne (des années 1973 à 1990) et Daesh sont deux faces de la même médaille.

    Nous présentons à leurs proches, nos plus sincères condoléances.

    Paris, le 17 novembre 2015


Imprimer Article en PDF Recommander à un ami
L’ASSOCIATION d’Ex-Prisonniers Politiques Chiliens en France A 20 ANS.
ASSEZ DE MEURTRES CONTRE LE PEUPLE CHILIEN !
HOMMAGE A LUIS SEPULVEDA
AEXPP sur FB
La « Coordinadora 18 de octubre » lance une campagne pour la santé des prisonnier-e-s politiques
Nous reproduisons ici la totalité de la déclaration